AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Sanae l'Orpheline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Little Sunflower~♪
Sanae Nakajima
Messages : 65
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous un arbre.

MessageSujet: Sanae l'Orpheline   Sam 26 Jan - 22:07







Vocaloid feat GUMI
me.

Nom : Nakajima
Prénom : Sanae
Surnom : Sasa, après comme vous voulez
Sexe : [♀]
Âge & Date de naissance : Seize ans [15/10]
Origine : Japonaise
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Groupe souhaité : Orphelins
Pouvoir : La Voyance. Grâce à ce pouvoir, j'ai la capacité de pouvoir voir le passé de certaines personnes, mais plus souvent, il s'agit du futur proche. Lorsque je suis concernée dans l'une des visions, elle est très souvent floue ou des éléments ne sont pas évoqués. Fréquemment, quand je vois dans le futur de quelqu'un, j'ai des vertiges.
behind the mirror.

Prénom/Pseudo : Kohi
Age : 15 ans, bientôt 16.
Présence sur le forum : Principalement le weekend, parfois de passage en semaine.
Niveau Rp : Assez bon je dirais ?
Double-compte ? : OUI [] - NON [X]
Comment avez-vous connu le forum ? Google est mon meilleur amiiii. <3
Vos impressions, remarques : C'est beau ! *-*
Physique.
De loin, on remarque simplement une silhouette plutôt svelte, se dressant fièrement sur ses pieds. Néanmoins, en y regardant de plus près, on constate que le visage de la jeune fille ne s'accorde pas avec cette impression : aussi douce et frêle qu'elle puisse paraître, elle a toujours dans son regard azuré une certaine lueur changeant selon son humeur, qui permet de raviver son teint pâle. Son visage, entouré de cheveux chocolat en dégradé, est formé d'une manière plutôt ovale et se constitue d'un nez assez fin, de sourcils malicieux et d'une bouche presque semblable à celle d'un chat : ses joues, elles, sont teintées naturellement d'un rose pastel presque invisible. Plus bas, en approchant des détails, on note la présence d'une poitrine rôdant autour du C, mais elle n'en est pas spécialement fière. Avec, un ventre plutôt plat l'accompagne et se forme de rondeurs elles aussi plutôt discrètes qu'elle n'aime pas montrer. En réalité, si l'on observe attentivement, on se rend compte que sa taille ne dépasse pas le mètre soixante-deux et qu'elle pèse environ 51 kg.

L'émotion la plus présente sur son visage restera toujours la chaleur, reflétant son coeur. La plupart de ses sourires paraissent chaleureux mais renferment parfois bien des secrets, seuls ceux la connaissant bien peuvent deviner ce qui s'y cache : timidité, colère, tristesse, joie, gêne. Habituellement, elle se vêtit d'une manière des plus banales, particulièrement des robes à manches longues, ou encore un pull trop grand pour elle accompagné d'un jean. Particulièrement adoratrice des bottes et des ballerines, elle ne met presque que ça et seulement rarement des baskets. À chacune de ses tenues, elle ajoute néanmoins une touche d'originalité, toujours variée mais qui ne se remarque pas toujours au premier coup d'oeil. De temps en temps, Sanae porte, en plus de tout ça, un béret beige, qu'elle juge comme lui allant bien.

On constate que très souvent, ses cheveux sont légèrement en bataille, dû au fait qu'elle oublie parfois de se coiffer correctement : on reconnait alors les jours où elle est bien réveillée ou non. Et, contrairement à beaucoup de filles de son âge, elle se refuse le maquillage et toutes choses superficielles, certaine que de toute manière, cela ne changerait rien à son visage et serait contre son air si pur au naturel. Pour conclure, il émane d'elle une impression d'absence constante, on sait lorsqu'elle est dans la lune ou sur terre, tout dépend de son regard rêveur.
Caractère.
Un coeur pur, de bonnes intentions... c'est de quoi Sanae est faite en général. Pas du genre à courir après les histoires d'à peine une semaine, elle ne cherche néanmoins pas le prince charmant parmi les hommes, étant déjà au courant que ce ne sont que des rêves d'enfant. On peut dire qu'elle n'est pas très gourmande d'amour, mais lorsqu'il s'agit de sucreries ou de pâtisseries, c'est une autre histoire. En effet, c'est une jeune fille avide de nourriture sucrée, il va d'ailleurs de soit que son pire ennemi restera le légume, mais pas tous.

En dehors de tout ça, c'est une enfant très peu exigeante qui se contentera toujours de ce qu'elle a. Très peu du genre à se plaindre ou à être désagréable envers quelqu'un, elle se laisse énormément marcher dessus et ne cherche pas à se défendre plus que ça, comme pour conserver une certaine innocence. À cause de ceci, elle n'avait pas beaucoup d'amis auparavant, seuls quelques uns la connaissaient vraiment et croyez-le, elle n'était pas toujours aussi tendre avec les autres. Effectivement, lorsque quelqu'un la provoque un peu trop dans ses mauvais jours ou s'amuse à embêter l'un de ses amis, elle éclate et entre dans une rage folle. Tout d'abord douce, essayant de se contenir, jusqu'à en finir par un coup de poing dans la mâchoire. Et oui, pas toujours adorable la petite...

Enfin, passons. Sanae a également horreur que quelqu'un puisse la voir pleurer, ayant pour habitude d'aller se cacher pour ne pas que l'on aperçoive ses larmes couler sur ses joues. En effet, c'est généralement elle qui joue l'oreille à l'écoute des problèmes des autres et qui les console, jamais ça n'a encore été l'inverse. Totalement docile, elle adore aider les autres, peu importe les histoires qui se trament : amour, amitié, dispute, la jeune fille est toujours présente en soutien psychologique. Mais ça ne se termine pas toujours bien.

Malheureusement pour elle, tout n'est pas toujours évident : elle est extrêmement maladroite et a parfois du mal à s'exprimer, ce qui l'horripile et la gêne beaucoup. Tombant très souvent, il lui arrive parfois de rire d'elle-même à l'occasion afin de faire un peu l'idiote, bien que cela l'embarrasse énormément et qu'elle se fait souvent mal. Intégrée à ses camarades comme telle, cela lui suffit, car en plus d'avoir cette image tout mignonne, elle aide dans les devoirs des autres sans que l'idée que cela puisse la déranger ne lui traverse l'esprit.

Malgré tout cela, c'est une jeune fille très rancunière qui a plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agit de revanche. Mieux vaut ne pas être son ennemi car bien qu'elle paraisse innocente, sa ruse n'a d'égal si elle y met toute son énergie. Il s'avère d'ailleurs que c'est la seule chose qui l'empêche d'être entièrement mature mais jusqu'ici, personne n'a réussi à prouver la moindre de ses petites vengeances. Le meilleur moyen d'éviter l'un de ses coups est de lui parler de son corps juste avant, car étant très complexée, elle changera bien vite de pensée et se concentrera sur ses défauts pendant un moment.

C'est un peu une yandere sur les bords. Elle n'irait pas jusqu'à tuer, mais lorsque l'on s'en prend à quelqu'un à qui elle tient énormément son comportement change totalement : il n'y alors plus de petite fille adorable, toute timide et innocente mais une bête de cruauté et de violence, aussi bien physique que verbale. Elle est facilement jalouse et ne peut s'empêcher d'être parfois trop possessive envers ceux qu'elle aime, par peur de les perdre définitivement. C'est pour cela que Sanae s'accroche autant à son frère; parce qu'elle craint d'être séparée de lui à nouveau et ne pourrait pas supporter le choc émotionnel que cela lui infligerait s'il venait à lui arriver quelque chose.

Pour en revenir aux banalités, Sanae est tout le temps dans la lune. D'une nature extrêmement rêveuse, elle s'imagine toujours toutes sortes d'histoires plus folles les unes que les autres. Comme chaque adolescente de son âge, elle a des passions, mais les siennes sont très variées : elle adore le sport bien qu'elle ne soit pas très forte avec les ballons ou même en endurance, mais elle aime par dessus tout dessiner dans un coin, tranquillement, en écoutant de la musique. Parfois, il lui arrive également de lire sous un arbre à l'ombre.

Malheureusement pour les éventuels coureurs de jupons, Sanae est une personne plutôt difficile d'accès. En effet, elle a une sorte de petit "Brother Complex", qui fait qu'elle place son grand frère au centre de ses intérêts. Mais cela ne signifie pas qu'elle est inaccessible : il faut simplement trouver la bonne manière de l'approcher et de surpasser son "onii-chan" dans son cœur. Prenez garde : une remarque mal placée sur lui, et vous vous attirez de sacrés ennuis. Alors veillez à surveiller tous vos dires et gestes à son égard.

Aimant rêver plus que tout, encore plus que manger, il lui arrive parfois de se comporter de manière étrange aux alentours de l'hiver, souhaitant hiberner comme les animaux. Elle apprécie énormément la chaleur, supportant par conséquent moins le froid. Son activité préféré en dehors de celles déjà citées est la sieste : si vous ne la voyez pas dessiner, lire ou même écouter la musique, c'est qu'elle doit probablement dormir dans un coin et qu'elle ne souhaite pas forcément être dérangée.
Histoire.
C'est un quinze octobre que je suis venue au monde. Maman et Papa étaient fiers que je sois parmi eux, et mon grand-frère, lui, me regardait avec ses grands yeux, scintillants d'une lueur curieuse et admirative. De son petit doigt, il a attrapé ma main et m'a souri. Jamais je ne pourrais oublier ce sourire, celui qui égaie encore mes pensées aujourd'hui.

Vous savez, la vie est parfois tragique... il y a des jours heureux, on rencontre des personnes formidables, mais nous finissons par nous séparer et marcher sur des routes différentes. Moi ? J'ai emprunté le chemin de la vie. Ces personnes si chères ? Mes parents. Qui d'autre ? Ils se sont égarés et ont atterri au mauvais endroit. Impossible de retourner en arrière. Tout ça s'est passé lorsque je n'avais que sept ans.

Ce n'était qu'un jour comme les autres, je me baladais avec maman pendant que papa était au travail. Nous nous amusions bien toutes les deux mais c'était l'heure de rentrer, et moi je ne voulais pas : non, je souhaitais passer un peu plus de temps avec elle, profiter de la journée entière. N'en faisant qu'à ma tête, je sortis du parc, gambadant d'un air joyeux et en riant. Maman me suivait, me répétant que je devais faire attention car c'était dangereux du côté de la route mais j'étais trop heureuse pour m'en rendre compte. Jamais je ne pourrais oublier tout ceci...

Un coup de klaxon fit bruit, me sortant de mon amusement : j'étais au milieu de la route, un camion fonçant tout droit sur moi. Il allait beaucoup trop vite pour pouvoir freiner maintenant et en plus, cela aurait été trop risqué avec ses marchandises. Alors j'ai essayé de courir de toutes mes forces mais en constatant que c'était trop tard, j'ai fermé subitement les yeux jusqu'à sentir que quelqu'un venait de me pousser sur le trottoir. J'ai alors ouvert mes paupières d'un air effrayé, observant la scène se passer au ralenti dans ma tête.

«SANAE ! ATTENTION !»

Ses longs cheveux tombant gracieusement en même temps que tout son corps heurté par le poids lourd, elle tomba lourdement au sol. Maman se retrouva allongée sur le béton, les yeux encore ouverts. Elle eut seulement le temps de me regarder, de sourire et de tendre la main vers moi avant de rendre son dernier souffle. Sur le coup, je n'avais pas compris, je m'étais approchée, la secouant doucement de mes petites mains. Les gens autour ne bougeaient pas, regardaient la scène d'un air profondément touché mais ils n'aidaient pas, comme s'ils savaient que c'était déjà trop tard. Mais comme j'étais une enfant, je ne pouvais pas le comprendre directement... perdre ma maman, c'était la chose la plus horrible au monde. Arrachant au silence tout son poids par un cri strident, j'éclatai en sanglots, portant mes mains à mes yeux.

«MAMAN ! MAMAAAAAAAAAAAAAAN !»

C'est papa qui fut également détruit en apprenant la mort de maman. Je pense que le plus atroce fut de le voir perdre la tête lentement, son état s'empirant de jour en jour. Il l'aimait beaucoup après tout, peut-être même encore plus que moi. Plus les mois passaient, plus il me semblait distant, étrange. C'était à peine s'il m'adressait la parole ou me regardait, chose vraiment douloureuse mais je comprenais, je subissais en silence, sans même songer à me plaindre. Tout. Tout était de ma faute, lui en vouloir était impossible. Puis vint l'inévitable, le moment où il perdit toute raison et mit fin à ses jours, m'abandonnant au statut d'orpheline à l'âge de huit ans, une année après la mort de maman. Papa venait de me quitter, ne me laissant qu'une lettre d'excuses.

Malgré tout, je ne pouvais pas lui en vouloir. Si j'avais été plus âgée à ce moment-là, alors peut-être que j'aurais réagi de la même manière. Il m'est impossible de me résoudre à le haïr, je comprends parfaitement son geste. C'était de ma faute; voilà ce que j'avais tant pensé, rongée par le remord, le chagrin. Sans même que je ne m'en rende compte, je me suis enfermée dans une petite bulle, incapable d'accepter le fait que je n'y étais pour rien dans cet accident. Pour moi, c'est de ma faute, si Papa et Maman ont tous les deux quitté notre monde. Grand-mère, parfois, ne cessait de me dire que si je n'étais pas venue au monde, peut-être que sa fille serait encore en vie. Cela me rendait triste alors je pleurais de toutes mes forces.

La seule personne de la famille ayant plus de vingt ans ne souhaitant pas me garder mais acceptant mon frère, je suis placée en orphelinat, ainsi séparée de l'unique personne m'accordant encore de l'attention dans ce bas monde. Contrairement à lui, j'ai su conserver un minimum mes larmes, jusqu'à qu'il ne disparaisse de mon champ de vision. À présent, je suis seule. Plus personne sur qui compter, plus personne pour me faire sourire ou rire à nouveau. À cet instant, je me doutais qu'il devait probablement être triste lui aussi, alors je n'avais pas voulu qu'il soit encore plus détruit qu'il ne l'était déjà...

Au fil des années, j'ai grandi dans différents orphelinats, je suis devenue une jeune adolescente aux airs ravissants et souriants, à qui le monde sourit de toutes ses dents même si ce n'est pas le cas. La perte d'un être cher, ça forge, cela nous permet d'être plus tenaces face à la douleur de nos émotions. Bien que d'abord beaucoup repoussée sans même que je n'en connaisse la raison, j'ai fini par être acceptée par la majorité, la minorité ne me cherchant pas vraiment d'ennuis. Mais je dois l'avouer, m'intégrer fut presque aussi dur que d'accepter la mort de maman et de papa. Me voilà maintenant établie à Kitaisuru depuis mes treize ans et même si je n'y connais pas grand monde, ayant préféré m'isoler à cause de mon passé, je m'y plais énormément.
{Fiche terminée.}



- You make me feel beautiful when I've got nothing left to prove ♥-




Spoiler:
 


Dernière édition par Sanae Nakajima le Ven 26 Déc - 15:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Dim 27 Jan - 21:32

Bienvenue, bon courage pour la suite de ta fiche! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Little Sunflower~♪
Sanae Nakajima
Messages : 65
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous un arbre.

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Lun 28 Jan - 15:58

Merci beaucoup ! ^^


- You make me feel beautiful when I've got nothing left to prove ♥-




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Mer 30 Jan - 15:25

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Little Sunflower~♪
Sanae Nakajima
Messages : 65
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous un arbre.

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Jeu 31 Jan - 18:10

Merci ! Normalement, elle sera terminée ce weekend. ♥


- You make me feel beautiful when I've got nothing left to prove ♥-




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Ven 1 Fév - 9:11

Bienvenue sur le forum, bon courage pour la fin de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Little Sunflower~♪
Sanae Nakajima
Messages : 65
Date d'inscription : 26/01/2013
Age : 19
Localisation : Sous un arbre.

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Sam 2 Fév - 0:22

Merci ! Bon voilà, je suppose avoir terminé bien que je ne sois pas certaine d'avoir bien compris pour le code... *ohmondieuquejesuisbête*


- You make me feel beautiful when I've got nothing left to prove ♥-




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   Sam 2 Fév - 13:14

Et bien je crois que je n'ai rien à redire, ta fiche est très bien pour quelqu'un qui reprend le rp ^^ le code est bon, l'avatar à la bonne taille et adorable. Tu es donc validée !

Il ne te reste donc plus qu'à aller recenser ton personnage et à faire une fiche de relation et à faire une petite demande de rp !

Au plaisir de rp avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Sanae l'Orpheline   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sanae l'Orpheline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fleur, Phyllalli orpheline
» (F) Mia Hays ► Petite orpheline (LIBRE)
» Ophelia Lou-Ann Draven-Wayne ou le journal d'une orpheline
» Martine est orpheline....
» Akio Furukawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Kitaisuru :: 
Qui serez vous ?
 :: Espace Personnage :: Identités dévoilées
-