AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mar 4 Sep - 19:51

Cela fait deux jours que je suis arrivé ici. Cela fait deux jours que je croise des personnes, mais sans leur parler. Je fais tout pour les éviter. Je ne sais pas pourquoi, mais même si on va dire qu'ils sont comme moi, je ne veux pas trop leur parler. Enfin pas maintenant. Je parcourais les couloirs de l'or et je savais qu'il y avait un jardin dans les parages alors autant aller là-bas, c'était surement un endroit calme, enfin je l'espère puis un peu de nature ne fait vraiment pas de mal. C'était calme aujourd'hui dans les couloirs, surement dû au fait que nous sommes que le matin. Le soleil était déjà là, c'est doux rayons passer à travers les vitres. C'était agréable. Cela réchauffait un peu l'air qui était un peu frais ce matin. J'avais dû mettre une veste. En trainant les pieds, j'écoutais de la musique. Une musique rythmée pour bien me réveiller. Je n'avais pas trop dormir alors autant écouter de la musique pour me redonner de l'énergie. Cela n'était pas simple au début, car je trouvais que ça faisait trop de bruit et cela risquait de réveiller des personnes, mais maintenant je m'en fiche un peu. Je fais bien ce que je veux. Après une ou deux minutes, je m'étais déjà perdu bravo. Bon garde ton calme et réfléchit, cela se trouve plus à l'arrière ou à l'avant ? Hum, je dirais derrière. Je fis demi tour et recommença à marcher. J'avais bien raison c'était plus derrière, après cinq minutes de marche, je fis mon entrée dans le jardin. Le soleil était levé, le ciel était bleu, il y avait des oiseaux et des nuages et de l'herbe, on se croit presque en pleine nature, mais je sais très bien que si je regarde sur le côté, je vais voir un mur, alors autant avancer et ne pas regarder sur le côté.. Je regardais les plantes qui m'entouraient c'était plutôt des roses, des tulipes, enfin les genres de fleurs qu'on voit souvent dans un jardin. Mais j'aimais plus les roses, c'était mieux. Puis je trouvais cela très marrant, car quand on ne fait pas attention on ne voit pas les épines et on se fait piquer, c'est une bien belle fleur, mais elle a son côté piquant aussi. Je pris une rose qui était par terre et alla m'asseoir sur un banc, je m'ennuyais à mourir bien que cela soit calme, je m'ennuyais, c'était mieux quand il y avait une action inattendu, quand quelqu'un m'énerve, enfin bon quand il y a de l'action et on dirait que ce n'était pas pour maintenant.


Dernière édition par Jérémy Genshi le Lun 24 Sep - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mer 5 Sep - 14:58

Ce matin les chambres étaient calmes lorsque je me suis réveillée. Tout le monde étant déjà parti en cours, je me suis levée et j'ai pris mon temps dans les sanitaires. Une bonne douche chaude et bien longue, pas de bousculade devant les lavabos. Et surtout pas de cris. J'aime bien les gamines de l'orphelinat, mais le matin j'aime encore plus le calme, et avec elles c'est impossible d'en avoir. La tête sortant des vapeurs matinale, je compris pourquoi l'endroit était calme, elles étaient toutes en cours ! Ah oui, les cours. C'est vrai qu'hier j'avais décidé de ne pas y aller. Je n'avais pas envie de voir la tête de ses professeurs hypocrites qui souriant en surface ne pensaient qu'à t'assassiner dès qu'ils le pouvaient. Une fois dans ma chambre j'ouvris la fenêtre et sentie la fraîcheur caresser ma peau encore humide. Je partis donc en direction de mon armoire et pris des vêtements assez chauds. Enfin chaud... Une jupe en jean arrivant juste au-dessus des genoux, un tee-shirt blanc à manche longue, un pull noir tombant à la moitié des cuisses, des collants en laine de la même couleur et j'attrapa en dessous de mon placard des bottes à sangles. Une fois habillée et chaussée je pris la direction du jardin en prenant bien soin de fermer les portes derrières moi.

Marcher dans les couloirs vide était assez étrange. Eux, qui habituellement étaient toujours pleins de vie, se trouvaient aujourd'hui vide et silencieux. Accélérant le pas pour sortir, je tourna la tête vers le jardin et vis une personne assise sur un banc. Une personne que je ne connaissais pas. Assez étrangement mon allure s'accéléra encore un peu et mes jambes me dirigèrent vers le jardin. Je réalisa soudain où j'étais lorsque je me trouva face à lui. Je devais avoir l'air d'une idiote alors je me contenta de sourire bêtement et de m'asseoir à côté de lui sans même lui demander la permission. J'avais bien l'impression de m'imposer alors je lui souris doucement pour m'excuser.

Sans vraiment savoir s'il avait capté mon sourire je regarda devant moi pour regarder le paysage. Ici c'était calme bien qu'on puisse entendre les voitures circuler non loin. Un véritable de paix, un coin de verdure pour des personnes paumés. Ironique, non ? Je refocalisa mon attention sur le jeune homme à côté de moi. Il sortait de l'ordinaire avec ses cheveux bleus, mais ses yeux étaient aussi profonds que les miens et en disait tout aussi long sur sa situation. J'allais lui demander son nom lorsque la politesse me rattrapa. Je soupira donc en souriant, décidément j'étais irrécupérable.

Je suis Shizue, et toi ?

Je n'avais pas envie de m'éterniser dans le blabla, genre "et toi t'es nouveau ? J'tai jamais vu ici alors je me demandais..." Bonjour le truc chiant. C'est à ce moment que je vis la rose qu'il avait dans la main. Dommage pour elle, elle était si belle... Les fleurs étaient magnifiques en cette saison. Il faut dire que les jardiniers faisaient bien leur travail et que Yuki était très insistant là-dessus. Il fallait un cadre parfait pour accueillir toujours plus de monde !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Dim 23 Sep - 12:17



Je me rappelle un jour, j'ai fait une rédaction, j'ai inventée une belle histoire. Il y avait un extrait qui m'avait vraiment plus.

«-J'ai trouvé, un bonheur inexpliqué dans cette famille, dans cette famille qui m'a recueilli, quand j'étais seul quand mes vrais parents m'avaient abandonné sans penser que j'allais peut-être mourir. Au début j'étais assez méchant avec cette famille qui m'avait gentiment recueilli, mais à la fin en voyant qu'ils n'abandonnaient pas, j'ai fini par m'attacher à eux. Ils étaient si gentils. Comment résister ? Je ne sais pas. Ce n'était pas vraiment humain de ma part de faire une chose pareille. Alors, pour me faire pardonner, j'ai tout fait pour les aider, mais cela n'a pas servi à grand-chose. Si j'avais vraiment tout fait pour les aider, je ne serais pas là et vous non plus. J'ai écouté tout ce que vous avez dit. Je ne peux pas faire mieux, je ne cherche pas à faire mieux. Je peux juste dire, qu'après avoir entendu tout vos discours, je peux dire que mes parents adoptifs étaient des personnes plus que bien. Je n'ai jamais connu de personne aussi gentil, alors pourquoi sont-ils partis aussitôt. J'aurai voulu les aider encore en plus être là pour eux, mais cela est fini, je ne peux plus rien faire.>>


J'avais écrit cela, mais je n'avais jamais vécu, cela, je me suis toujours demandé comment j'avais pu écrire une chose pareille. Moi je ne pensais pas à ça. Je ne pensais pas qu'une famille pourrait être une chose de merveilleuse. Je n'ai pas eu une belle famille moi. Non, bien au contraire. Mais ce n'était plus vraiment important aujourd'hui. J'avais tourné la page, mais cette rédaction, elle était vraiment importante.. pour moi, c'était comme une vie pour moi. La vie que j'aurai voulu avoir, bien sûr je n'aurai pas voulu qu'ils décèdent, mais je ne sais pas pourquoi, mais je voulais une belle histoire. Enfin belle, cela est vite dit.

J
e fis un léger soupir et regarda le ciel, puis une jeune fille apparu devant moi, comme ça. Je la regarda. Sans rien dire elle s'assit à côté de moi. Je ne dis rien, après tout elle faisait bien ce qu'elle voulait. Ce n'était pas qu'à moi le banc. Il n'y avait pas mon nom dessus. Elle avait fait un petit sourire, mais je ne lui rendis pas, je n'avais pas envie de sourire. Il y eu un grand silence, on dirait bien qu'elle m'observait, je n'aimais pas trop qu'on me regarde comme cela, mais pour cette fois, je n'allais rien dire. Elle se présenta, donc cela veut dire qu'elle veut entamer une discussion. La belle affaire, moi qui n'aime pas trop parler..aux inconnus..bein c'est le flop totale là. Je me tourna légèrement vers elle et lui répondit.



- Je suis Jérémy.
Puis je me remis dans ma position initial. Le blabla de je suis un nouveau, ravis de te rencontrer es-tu là depuis longtemps. Ce n'est pas pour moi. Puis de tout façon, cela ne va changer la vie de personne de savoir cela. Je regarda la rose dans ma main, puis je murmura.



-Elle est belle cette rose...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mar 25 Sep - 14:55

Il est fort étrange ce garçon. Ce fut la première pensée qui me traversa l'esprit après avoir vu la longue attente qui avait précédé sa réponse. Il n'était pas du genre à parler, comme beaucoup ici. C'était un fait, les orphelins avaient tendance à s'isoler et à communiquer très peu avec leur entourage. Enfin c'est ce que disait le magasine à la mode du moment. En gros c'était un bon moyen de dénigrer les orphelins et de véhiculer tout un tas de préjugés sur eux. Heureusement pour moi je n'étais pas du genre à meubler un blanc par un flot de parole continue et bourré d'imbécilité comme certaine personne. Je respectais le silence et l'appréciais sans doute tout autant que mon voisin. Il avait dans le silence, une sorte de repos, une harmonie telle que pour rien au monde, à certain moment bien sûr, je ne souhaitais pas le briser. Mais je tergiverse beaucoup là, et sans doute pour pas grand-chose en plus.

Il s'appelait donc Jérémy et apparemment il aimait les roses. C'est vrai qu'elle était belle. Leur rouge était d'un délice peu commun pour les yeux et sentait divinement bon. Mais pour être honnête, les rouges étaient loin d'être les plus belles, ils y en avaient des bleues bien caché aux yeux des personnes à qui le spectacle ne faisait rien. Pour les plus curieux d'entre nous, il y avait caché entre deux buissons, un petit chemin de terre qui menait aux trésors de notre jeune directeur. Il avait trouvé ces roses d'une beauté incroyable et essayait dans une serre d'en faire poussé. Un dur travail mais il était confiant. Il fallait dire que très peu de chose pouvait attaqué son enthousiasme qui parfois se révéler contagieuse.

C'est vrai qu'elle est belle

Répondis-je simplement en reprenant le cours de ma rêverie. Si tout le monde pouvait faire attention à beauté des choses cela donnerait un résultat quelque peu risible mais il y aurait peut être des progrès au niveau des relations humaines. Qui sait, si les gens n'étaient pas si pressés, s'ils faisaient plus attention aux détails, ils remarqueraient peut être le nombre toujours plus grand de personne dans le besoin, et qui sait, peut être viendraient-ils à Kitaisuru. Soupirant sans vraiment m'en rendre compte, je vis passer au loin un groupe de gosse jouant sans doute à chat. Ils avaient l'air heureux de jouer ensemble mais l’insouciance de leur jeunesse fait qu'ils ne se rendent pas compte que le soir venu personne ne viendrait les chercher pour rentrer à la maison. Leur seul foyer était ici, au milieu de temps d'autre. C'était à nous les ainés de faire attention à eux. Si seulement les adultes pouvaient faire eux aussi attention à nous... Egoistement j'espérais que personne ne vienne me chercher pour pouvoir continuer à haïr ceux qui m'avait abandonné, mais en réalité, comme tout le monde, je n'attendais qu'une chose qu'on vienne pour moi. Rien que pour moi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Sam 27 Oct - 18:20


Belle. En fait je ne sais pas s'il y a un mot pour décrire les roses. Elles sont tout simplement magnifique, sublime. J'ai toujours aimer les roses. Je ne sais pas pourquoi. Oui, elles étaient belles. Oui, elles avaient des épines, mais nous ne pouvions pas dire que le coquelicot était beaucoup plus joli. Je ne sais pas comment décrire tout ce qui m'entoure. Est-ce que telle et telle chose devrait être là ou pas. Je ne peux pas le dire. Est-ce que la famine, la maltraitance, l'abandon devrait exister, ça je peux dire que non. Les malheurs comme ça ne devrait pas exister, mais c'est là et nous ne pouvons qu'essayer d'empêcher que ses drames arrivent, mais une poignée de personne ne sert pas à grand chose. Il faut plus de monde, mais ils ont peur d'aider. Ils ont peur de contredire quelqu'un de plus fort qu'eux. Cela ne sert vraiment à rien. Personne ne comprend. Ils ne veulent pas comprendre. Ils doivent se dire que ce n'est pas important, alors que ça l'est.

Je ne sais pas ce que veulent les gens. Je ne sais pas ce que veut une plante ou un animal. Je ne sais pas ce que je veux. Je ne sais pas grand-chose, me concernant. Je ne sais pas ce que veut dire le mot aimer, amitié, je ne sais pas et je ne veux pas savoir. Je ne sais rien à part que le monde est injuste. Je sais aussi que les humains. -moi aussi.- sont bizarres. Ils ont une manière de vivre différente selon la culture, je ne sais même pas pourquoi il y a temps de choses différentes, c'est bien beau d'avoir des différences, mais il y en a certaines qui sont bien inutile. Oui, cela emmène de nombreux conflits c'est fort dommage à vrai dire...puis il y a les rêves et les cauchemars...

Dans un rêve nous pouvons imaginer pleins de choses. Dans un rêve personne ne peut vous dire que c'est mal d’espérer quelque chose comme ça. Dans un rêve tout est possible. On dit qu'un rêve c'est agréable, mais nous disons que le cauchemar est quelque chose de désagréable, mais si nous aimons plus les cauchemars, cela veut dire que ce n'est pas si désagréable que ça. En fait on pourrait dire que c'est doux et parfait, mais un peu violent, mais les cauchemars reflètent un peu la réalité et les rêves reflètent ce que nous voulons vraiment. La réalité est cacher. Nous imaginons le monde des bisounours. On s'imagine être les héros de la terre, alors qu'en vrai nous sommes un humain comme un autre. C'est assez drôle à vrai dire. Nous rêvons d'une chose qui ne va jamais arriver et après on oublie. Un rêve c'est éphémère. Un cauchemar ce n'est pas éphémère on y repense, car nous avons peur. Peur de quoi ? Peur de se réveiller. Peur que notre vie soit un échec. Je n'ai pas peur de cela moi, car quoi qu'il arrive, je sais que je ne peux rien y faire.

Je finis par regarder Shizue. Je me demandais bien ce qu'il l’emmener ici..de si bon matin...

-Dit moi..que fais-tu ici de si bon matin...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Ven 1 Fév - 9:37

La question à ne pas poser... Ce que je fais ici de si bon matin... Ah, mais je ne sais pas du tout ce que je fais la. Je ne voulais pas aller en cours, et je l'ai vu... Il me prendre pour un idiot si je dis ça. Je me mis doucement à rire, une rire assez gêné et je passa ma main dans mes cheveux comme pour me dégager de cette question. Mais je n'avais vraiment d'autre choix que d'y répondre. Qu'allais-je bien trouver comme excuse... Promener le chien du directeur ? Alors que j'étais à l'opposé de l'endroit où il se trouvait ? Mauvaise idée. Prétexter d'aller cueillir quelques fleurs, pas mieux vu que se n'était pas du tout mon genre.

Et bien, pour être honnête je ne sais pas.

Ouais c'était peut être bien la seule chose à dire, en espérant qu'il ne s'étende pas sur le sujet. Mais au faite ! Il était dans le même cas que moi ! Vu son âge lui aussi devait être au lycée. Comme ça on était deux à sécher. Mais c'était compréhensible. Aujourd'hui c'était le jour de coalisions, c'est comme ça que le directeur du lycée appelait cette journée. Les sempaïs de l'école devant guider les nouveaux, parler de leur expérience et autre truc inutile en réalité. Etant cette année un de ces sempaï, je n'avais aucune envie de voir la tête des nouveaux ploucs que l'école allait à présent avoir dans ses rangs. J'aurais beaucoup de temps pour les voir plus tard. Ils viendraient bien me faire chiez pour n'importe quoi. Et les profs aussi d'ailleurs. J'avais payer ma dernière excentricité assez cher, oui ma teinture rose, m'avait valu pas mal de reproche de la part de tous et même une convocation dans le bureau du directeur. J'avais bien ris ce jour la, enfin ris, intérieurement bien sur. Je me demande quel nouveau tour je pourrais bien faire cette année... Une chose était sur c'est que Jérémy allait avoir le droit au même traitement de faveur quand ils verraient ces cheveux bleu ! Il fallait que je sois la le jour ou il allait aller en cours, je suis sur que je rigolerais bien.

Puis soudainement mon téléphone sonna. Je le pris et fit une grimace, c'était une des filles de ma classe qui m'appelait, elle devait être furax que je ne sois pas venue à la journée spéciale. Je répondis quand même sans m'écarter de Jérémy, sans la moindre gêne. Elle débita un flot de parole à une vitesse incroyable et finit par un "ton absence embête bien les profs, il voulait se servir de ton cas pour montrer ce qu'il ne faut pas faire, Ah ah ! Tu aurais vu leur tête ! Bien joué !" Et la conversation se termina sur ce ton. Je n'avais pas dit grand chose et je n'en avais pas eu besoin, elle avait parfaitement comprit tout ce qu'il fallait. La journée commençait vraiment bien !

Et toi qu'est ce que tu fais la, tu ne devrais pas être en cours ?

C'était donner le bâton pour se faire battre mais ça n'avait pas d'importance, j'étais à présent parfaitement réveillée et de bonne humeur, alors autant en profiter pour discuter un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mar 5 Mar - 12:28

Elle ne savait pas. Eh bien, on va dire que c’est une réponse comme une autre et à vrai dire ne pas savoir est bien une solution. Une envie soudaine de se promener ou évité quelque chose. Va savoir, cela ne me regardais pas vraiment, mais posé la question était un moyen de faire la conversation. Je regardais le ciel un instant. Que pourrais-je bien faire aujourd’hui. Je devais aller voir le directeur, mais je n’avais pas envie. Je ne voulais pas aller en cours et voir les idiots qui allaient m’accompagner pendant je ne sais combien de temps. Avoir une famille aurait été bien finalement, mais seulement, ce n’est pas le cas, je ne vais pas en faire une histoire, mais avoir une famille était comme un moyen de me réconforter dans un moment comme celui-là, bien que maintenant je vais devoir aller en cours et je n’aurai plus vraiment d’excuse pour dire « Je suis en retard. » Personnellement, je ne sais pas si c’est vraiment une bonne idée tout ça. Venir ici, j’aurai pu airer dans les rues et faire des petits boulots, mais non, enfin maintenant que c’est fait, c’est fait. Puis être trimballer de famille en famille, ça me saouler plus qu’autre chose. Un téléphone sonna. J’écoutais la sonnerie, ce n’était pas la mienne surement celle de Shizue. On entendait un peu la conversation, mais ce n’était pas un problème. N’est-ce pas aujourd’hui que les nouveaux venaient ? Alala, je le sentais pas, mais vraiment pas, mais ce n’est pas grave. Je la regardais quand celle-ci me demanda ce que je faisais là. Si je devais être en cours ? Bah si je le devais, mais je n’avais pas envie. Devais-je le dire ? Je ne sais pas. Je n’en n’avais pas envie.

Que devais-je dire ? Je pense que je devrais dire la vérité. Oui, après tout pourquoi inventer une histoire idiote et sans importance. L’envie de dire que je ne voulais pas aller en cours, que je n’avais pas envie de voir les ploucs de ma classe était là. Présente. Je ne pense pas que je vais mentir. Oui, ça serait idiot.

«Ce que je fais ici eh bien ce n’est pas compliqué. Je n’ai pas envie de voir les têtes des gens de ma classe. Je n’ai pas envie de voir le directeur. Tout cela m’ennuie déjà.»

Surtout je sais de quoi voulait me parler le directeur. Eh oui, j’avais déjà eu un problème avec un professeur. Non, mais sérieux il s’était trop pris pour dieu le mec. Moi je n’aime pas ça. S’ils sont tous comme ça, moi je m’en vais direct voir ailleurs et hop je leur fais trop une mauvaise réputation. Enfin aux profs pas à l’orphelinat. Je ne pense pas que ça serait sympathique pour les autres. Enfin revenons au professeur. Il m’avait fait les présentations normales, tout allé bien, quand il me dit qu’il fallait que je change de couleur de cheveux. Non, mais franchement il s’est pris pour qui ? Après tout je fais ce que je veux, je ne veux pas ressembler à tout le monde.

« Puis en plus je dois aller voir le directeur pour ça. »


Je montrais mes cheveux. A vrai dire, elle aussi elle n’avait pas les cheveux de la couleur que tout le monde qualifierait de naturel. N’avait-elle pas eu de problème ? Je devrais peut être lui poser la question. Mais je n’avais pas envie. Enfin si, mais c’était compliquer, si je ne lui disais rien, je devrais peut-être attendre. Oui, je pense que je vais attendre un peu. Trop parler, ce n’est pas mon fort en fait. Déjà que je parlais là, alors que je n’ai pas l’habitude. Autant dire que voilà quoi, je devrais arrêter e penser..Oui bonne idée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fleur du mal

Shizue Abe
Messages : 252
Date d'inscription : 02/08/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mar 5 Mar - 18:03

Je ne pu m’empêcher de sourire lorsque j'entendis sa première phrase, il ne voulait pas aller en cours ! Comme ça elle était pas seule. Et je ne pu retenir mon rire plus longtemps lorsqu'il dit que le directeur voulait le voir pour ses cheveux. Ce n'était pas un rire moqueur loin de la, mais j'avais tellement l'impression d'être revenue quelques années auparavant lorsque je m'étais ramenée pour la première fois avec les cheveux roses. Le savon n'avait pas été si terrible que ça et j'avais même pu en rire avec le directeur. Alors il n'y avait pas de quoi avoir peur, ou de se rendre chez notre "protecteur" à reculons. Doucement mon rire baissa d'intensité et finit par s'arrêter, je pris la peine d'essuyer les larmes de crocodile que j'avais au coin des yeux et de pousser un petit soupire.

Ne t'en fait pas pour ça, il ne va pas te manger pour si peu... Enfin je ne crois pas.

Avais-je dis en marquant une petite pause entre mes deux phrases. C'était sur que le directeur ne dirait pas grand chose, il était pour la liberté d'expression et il pensait que ça passait aussi par la. Par contre pour les cours... La il risquait d'en dire d'avantage, et j'allais sans doute être convoquer aussi puisque j'étais dans le même cas. Bah c'est pas vraiment très important, c'est pas comme-ci j'avais pas l'habitude. Vu le nombre de fois qu'il me voit pour ça... Mais bon quel intérêt d'aller en cours, on n'y apprend pas à se démerder dans la vie, on apprend des choses totalement inutile. On nous apprend à devenir des citoyens modèles avec une seule routine : métro, boulot, dodo. Or ce n'est pas comme ça que je concevais mon avenir, je ne voulais pas être un clone de tout ses minables qui ne pense qu'à gagner de l'argent pour avoir une vie paisible. Non je voulais réaliser quelque chose de bien plus fort, enfin fallait-il encore trouver quoi.

Et t'en fait pas pour les cours non plus, on fera notre mot d'absence ensemble !

J'avais lancé cette petite phrase à la rigolade, pour lui montrer qu'on était assez semblable sur ce point, quitte à faire chiez l'établissement scolaire dans lequel on allait, autant le faire à deux c'est bien plus drôle. Mon sourire ne s'était pas effacé de mon visage, mais il prenait une forme un peu plus moqueuse au fur et à mesure que quelques idioties me traversais l'esprit. Je devais avoir l'air d'une sadique alors j'effaça rapidement ce sourire de mon visage pour reprendre une apparence plus... neutre. J'avais remis mon masque en place quoi. Mais l'idée d'être deux à jouer contre le lycée n'était pas déplaisante. Oui j'étais un peu vieille pour des enfantillages dans ce genre, mais vu le nombre de fois que j'avais redoublé, je pouvais encore me le permettre. Il faudra que j'y réfléchisse plus sérieusement plus tard, sans doute pendant la nuit, à défaut de dormir... Ouais, c'est pas mal, réfléchir la nuit, c'est peut être mieux que de rêvasser en regardant par la fenêtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

L'âme sombre.~
Jérémy Genshi
Messages : 105
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 20

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   Mar 28 Mai - 4:26

La vie n'est qu'un long déroulement d’événement si je puis me permettre....


EN COURS.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie en rose ce n'est pas pour maintenant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Il n'est pas bon de se promener dans un tel endroit...
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Kitaisuru :: 
Orphelinat
 :: Le jardin
-