AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une rencontre mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Une rencontre mouvementée.   Mar 3 Déc - 18:53

Ce matin déjà, le réveil fut brutale. A peine je me suis levée que j'ai hurlé vu que je venais de faire un cauchemar. Du moins pour un cauchemar, j'ai revis la mort de ma mère. Cette fois où elle traversait la route... je me suis réveillée pile au moment où elle allait se faire renverser. Mon oreiller était mouillé à cause de mes larmes, et encore à mon réveil mes joues étaient encore mouillées. Puis il était tôt, problème je ne trouvais plus le sommeil. Je me suis donc habillée vite fait pour prendre un peu d'air frais et me changer les idées.
Je sortis du dortoir et mon premier pas fut vers la cantine. J'avais faim, sauf qu'étrangement l'envie de manger me manquait alors j'ai pris une simple poire avant de me diriger dehors. J'hésitai pour choisir un endroit où me remettre les idées en place, j'avais besoin de calme alors qu'ici des orphelins couraient déjà malgré l'heure. J'optai pour le Jardin que je connais d'ailleurs pour le calme habituel qu'il y a. J'avais le pas lourd et lent mais bon...
Une fois là-bas je pris une place sous l'ombre d'un arbre. Le soleil était bien levé et montrait bien ses rayons. Je regardai un coup la poire, voulant la manger car j'avais faim mais hésitant car je n'avais pas la forme pour manger. Au final, je finis par me forcer et je pris une grosse bouchée et je m'efforçai à mâcher. C'était difficile, pourtant j'aime manger. 
Plus je mordais dedans plus je voulais recracher les morceaux, je m'arrêtai à la moitié dans un profond soupire que je poussai. Je n'arrivais pas à m'enlever ce cauchemar de ma tête, et plus j’essayais plus il me revenait, et je n'arrivais même pas à arrêter d'y penser. Je finis par regarder la poire en me remémorant un vague souvenir de mon enfance. Quand ma mère était encore là, quand j'étais la petite fille manipulable, quand j'étais pleurnicharde, divers moments naviguaient dans ma tête.
Je finis par me relever en continuant de manger ma poire mais je trébuchai, sur une racine je pense. Je me relevai, voulant m'enterrer à trois mille pieds sous terre. Je regardai autour de moi, espérant n'y trouver personne m'ayant vu !


_______________________________________________________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre mouvementée.   Mar 3 Déc - 20:47

Chaud, trop chaud ! Je sort de mon lit en soupirant. Putain de merde ! Des jours que je fait pas une nuit entière. Pour une fois ce n'est pas le bruit environnemental qui me réveille, j'ai toujours mes écouteurs à mes oreilles. Je dors avec. Le doux air de Black Veil Brides en plein couplet de In the end et je sors de mon lit tout engourdis. C'est le soir. Enfin l’aurore. Le petit matin quoi. J'aime ce genre de période car étant Albinos sur les bords le soleil est loin d'être mon meilleur ami. Trop sombre c'est aussi un problème pour ma vu. Alors l'aurore et le couchant sont mes allies. Je sors donc de mon lit une fois pour toute toujours habiller d'un simple T-shirt boxer passe partout avec le quel j'aime assez dormir et je sors de ma chambre. Pas un bruit. Enfin façon de parler. J'ai ma musique alors je n'entends personne c'est ça que je veux dire.

Je fais un pas puis deux et au fur et à mesure mon magnifique sens de l'orientation déplorable me tire jusqu'au dehors. Toujours en boxer il ne fait pas si froid pourtant. Je trébuche un moment et fait tomber ma musique. Je soupire lourdement et m'arrête de suite sur le qui vive. Un bruit. Une personne. Elle mange ? Hm... Pas loin... Je me baisse pour reprendre mes écouteurs et j'en glisse un seul dans mon oreille pour toujours écouter sans pour autant être submerger par le bruit. Je me dirige doucement à pas feutré vers l'endroit d'où provient le bruit et je distingue une silhouette dans le noir. Enfin le noir on se comprends. Je m'approche encore un peu et cille un moment. Je devrais dire quoi ? Bonsoir ? Bonjour ? Ne rien dire ? Juste la fixer c'est bizarre non ? J'suis en boxer T-shirt en plus à peine bizarre moi comme type. Je passe une main dans mes cheveux pour faire un semblant de je me coiffe en vain. Tête de saut de lit !

- Salut. T'es seule ? Ha... Non attends je veux dire... Tu enfin pourquoi t'es toute seule là ici maintenant ? C'est louche. Enfin louche. Pas dans les trucs normaux que je vois d'habitude quoi... Je m'enfonce là ! Putain on vois que je suis à peine réveiller. Bref salut !

Mon Gsm avec ma musique dans une main, un sale regard qui n'exprime rien, l'autre main lever dans un salut et une sale gueule ! Je n'avais pas parler très fort comme à mon habitude je manque toujours de chuchoter. Elle m'a pourtant entendu c'est sur vu le pseudo calme qui règne. Je dis pseudo parce que vous n'imaginez pas le nombre de personne qui parle en dormant c'est fou et chiant pour un mec comme moi ! Je devrais remettre mon autre écouteur, mais ce ne serais pas des plus polies je pense. Je m'abstient donc de le faire et je la fixe bêtement avec un regard neutre dans l'attends d'une réponse. Idiot que je suis !
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Une rencontre mouvementée.   Mar 3 Déc - 21:20

Je soupirai au début pensant que personne n'étais dans les parages mais je fus vite déçue : un garçon, habillé étrangement, m'avait passé ce que je pense une sorte de "salut". Je le fixai quelques temps pour l'observer, sa main en l'air pour signe de bonjour je crois. Un bref échange de regard se produisit, mais au fond je me demandais quoi lui dire. Le Elle et le Moi se battait, oui cette histoire du Moi que je cache donc je laisse faire le Elle. Enfin compliqué, j'oublis.
- Ouais j'suis seule. Mouais, salut.

Rien d'autre à part ça. Une simple phrase qui me mit du temps à réfléchir comme tellement de fois. Des phrases simples et courtes sortantes de ma bouche comme si de rien était, alors qu'en fait au fond une bagarre se fait mener entre le Elle et le Moi. Le Elle, ma deuxième personnalité qui est fausse, le Moi qui est la Vraie Eien. C'est compliqué, et j'encourage le Elle alors que je veux que ce soit le Moi qui remporte. Mais bon, le Elle gagne sans arrêts. C'est ça, je cache la vrai Moi, à cause de mon passé. C'est pas de ma faute si maintenant l'amitié me fasse aussi peur.
- Je devine que toi aussi, tu es seul.

Je venais de remarquer de suite que ma poire était couverte d'herbe et de terre. Je grimaçai puis je la gardai dans mes mains en attendant de trouver une poubelle plus loin. Je regardai de suite le jeune homme se tenant devant moi avant de faire quelques pas en avant. Je ne voulais pas parler, je n'avais pas envie surtout. Je ne me sentais pas vraiment d'humeur à jouer aux bataillons avec Elle et Moi, alors à peine je fis ces quelques pas en avant que j'entraînai directement une marche rapide et lourde. J'avais encore ce goût amère de ce cauchemar, et ce matin j'ai oublié de me rincer le visage ce qui a fait que les traces de mes pleurs pouvaient peut-être être visible. Donc je marchai et je contournai le garçon. Je laissai de côté le Elle et Moi, je préférai ne parler à personne. Ce cauchemar allait me hanter la tête et si en plus je devais avoir ces deux fardeaux qui sont tous les deux... des "moi". Je commençais déjà à avoir mal à la tête rien qu'à réfléchir, donc j'optai pour la journée sans personne. Mais bon, le Elle se montra et quand je fus juste derrière lui, je parlai :
- Et si je suis ici seule c'est car j'ai besoin de me changer les idées.
Super, l'impression que j'ai donné. Cette phrase je l'ai prononcée avec un ton doux et bas, contrairement à la première qui avait bien l'air arrogante ! Je me suis bien dit qu'il ne fallait pas que je parle à qui que ce soit au risque que ce genre de chose arrive, mais voilà. 


_______________________________________________________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une rencontre mouvementée.   Sam 7 Déc - 10:34

Tout un discourt. Parler mi-fort dans la nuit tout les bruits semblent plus vivant. La musique change dans mon écouteur et je m'embarque dans un flot de nouveau son. Guitare et piano improvisent sur un fond de violon. Le tout sur une voix mélodieuse entre le rock et le metal. Un vieux style assez EMO qui parle et chant les paroles les plus belles qu'il m'ai été donné d'écouter. Je suis assez fan du groupe en question qui n'est que peu connu. C'est pas plus mal. J'aime pas me mêlé au style ressent de la vague de jeunesse. Fallen Angels. Juste magnifique. Je murmures entre mes dents le couplet que chante l'artiste. Je soupire ensuite et fixe le ciel un moment. Si je suis seul ? On pourrait le deviné, mais je pense que dans le fond on n'est jamais réellement seul. A partir du moment ou j'ai la musique ou la douceur de l’herber un peu humide sous les pieds, le soleil qui pointera comme chaque matin ces rayons.

La nuit qui à chaque fois semble différent dans la ressemblance de la précédant. On peut croire que je suis seul, mais ce n'est nullement le cas. Je suis plutôt accompagner de chaque chose que les gens ignorent pas choix d'habitude. J'ai aussi les sons. Chaque chose que j'entends ne serais ce que d'une note m'appartient, je mémorise, j'aime entendre à nouveau certaine chose. J'aime savoir de quoi les gens parlent parfois. Certaine chose sont des plus inutiles j'en convient. Mais même mal accompagner on reste accompagner, non ? Que devrais je dire alors ? Non, je suis accompagner d'une multitude de chose même si la plus part semble anodin et que la compagnie humaine me fait défaut. Non je passerais pour un pauvre abrutit. Je me suis donc contenter d'hocher la tête en un oui raisonnable. Je n'avais pas grand chose à dire en sommes, seulement des bêtises dont personne ne veut rien savoir. J'ai donc improviser quelques mots d'une voix assez basse comme à l'accoutumer.

- Je pense être seul dans le sens ou tu l'entends. Mais sinon je suis assez bien accompagner. C'est surement stupide de le dire, mais. Chaque chose que l'ont vois, ressent ou entends, nous appartiens non ? Dans la somme j'entends beaucoup, je suis donc accompagner de chaque son et chose. Bien parti et mal garder je peux donc dire que la solitude à défaut de l'homme ne me pèse que très peu... Hm... Pardon, oui je suis seul.

Bravo je l'avais bel et bien débiter mon flots de conneries pur et dur. Je vais passé pour un imbécile maintenant. La musique change pour un autre groupe que j'affectionne. Linkin Parc. Même titre que Black Veil Brides c'est In the end qui m'emporte à nouveau dans la différence de l'autre titre tout en gardant le profond des paroles que j'affectionne toujours autant. Une fin triste et heureuse à la fois je fais tomber ma tête de coté les yeux fermés et je me concentre. Ré-Mi-Fa-Sol. Une note, une blanche, une croche. Guitare un et bass derrière. La voix mélodieuse, le pseudo rap d'intro, piano en ré. Bass en Ré mineur et guitare qui suit. J'ouvre les yeux tout sourire. Si nous sommes vraiment tous pareil, qu'est ce que cette fille et moi avons en commun ? Était il impolie de demander ? Pour ma part ça ne me dérangerais pas d'y répondre alors je pense pouvoir demander. Reste à trouver la formule de mes phrases. Les mots triste chose compliqué.

- Et toi ? Tu es quoi au juste pour être ici ? On est un peu tous pareil non ? Enfin si tu veux pas me dire grand bien t'en face je ne fais pas cherché plus que ça...
Revenir en haut Aller en bas

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 17
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Une rencontre mouvementée.   Sam 7 Déc - 13:59

Je restai quelques temps immobile en attendant s'il allait me répondre ou non. Cette attente je la passais en écoutant le chant de quelques oiseaux non loin, et je sentais une légère brise. Non, ce n'étais pas moi qui la contrôlais. Cette brise était tout à fait naturelle, ce fut celle qui arrive sans qu'on le prédise. Une brise douce et apaisante, comme un vent qui cherche le sommeil. Elle était parfaite, alors je ne préférai pas la changer. 
Je m'apprêtai à partir trouvant que le jeune homme prenait du temps à répondre, pensant qu'il n'allais même pas répondre, alors qu'il m'avait répondu quand je fis un pas. Je n'avais absolument rien compris à ce qu'il m'avait raconté sauf le fait qu'il était seul aussi. Et là, la question fut poser. Si je suis seule, c'est à cause du Elle. Je n'allais comme même pas lui raconter cette maudite histoire entre le Elle est le Moi, alors je restai de dos à lui avant de dire :
- Longue histoire trop compliquée. Si tu veux une réponse, c'est à cause de moi-même que je suis seule.

Voilà. Ça a résumé le tout. Oh bien sûr c'est le Elle, la personnalité qui n'est pas moi, qui avait dit ces mots. Le Moi, si je l'avais laissé parlé, aurait accepté de tout raconter sauf que le Elle a gagné, comme tellement souvent, et donc elle a parlé. Et pourtant, oui j'étais seule à cause de moi, sauf qu'il y avait une autre réponse qui aurait pu moins attirer la curiosité : celle de mon cauchemar. J'avais deux raisons pour être seule, sauf que là j'en avais motionné qu'une, et celle qui ne fallait pas en plus. Trop tard, je ne pouvais plus changer, les mots ont été prononcés.
J'avais profité du fait que j'étais de dos à lui pour essuyer un peu mes yeux dû au larmes qui cherchaient à couler. Oui, j'allais pleurer, c'est parce que j'avais pensé à ce qui se passe dans ma tête entre le Elle et le Moi. Je sais, je pleure souvent pour rien, mais je le fais qu'en cachette car les autres sont supposés connaître le Elle qui ne pleure pas, et que si le Elle pleure elle devient le Moi, alors que le Moi ne doit pas se montrer aux yeux des autres. Tiens, pour une fois que j'arrive à expliquer ce genre de truc.
Après avoir essuyé et frotté mes yeux, je tenus ma tête qui me faisait un peu plus mal qu'il y avait quelques instants. J'avais retrouvé dans mes pensées cette histoire de cauchemar rien qu'en pensant à la raison pour laquelle j'étais seule. Je préférai alors me remettre sous l'arbre où j'étais, à l'ombre su soleil, assise sentant cette douce brise qui ne s'était pas arrêtée. Je gardai les yeux ouverts même si l'envie de les fermer ne me manquait pas. Je voulais une journée sans personne, et là j'ai commencé à penser que c'était raté. Mais bon... ce garçon ne m'avait pas l'air chiant, alors ça ne me dérangeais pas -en tant que Moi- qu'il ait été là.
Misère de suite, j'étais trop plongée dans mes pensées que je n'avais pas remarqué que deux ou trois larmes en coulés sur mes joues. Je me hâtai d'essuyer mon visage d'un bras sans le retirer de suite. Et si le garçon m'avait vue ? Je me sentis rougir et je n'osai pas enlever mon bras de ma face.


_______________________________________________________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre mouvementée.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre mouvementée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée mouvementée et compagnie inattendue
» Retrouvailles légèrement mouvementé...
» [Libre] Une promenade mouvementée !
» Un après-midi ... Mouvementé ? [PV Zaza]
» Une matinée mouvementé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Kitaisuru :: 
Orphelinat
 :: Le jardin
-