AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Les Ânes Batès [ Finit ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Jeu 28 Nov - 18:43

*bip bip bip*
Je me réveillai en sursaut, comme à l'habitude. Les réveils, j'ai l'impression qu'à chaque fois que ça sonnent c'est à deux doigts de tuer ! Surtout quand on s'endort tard. Oui, ce jour-là je m'étais couchée tard car je ne trouvais pas le sommeil. Du coups, ce ne fût pas de ma faute si je m'étais endormie tard, mais plus celle de... enfin je ne sais pas, j'oublie.
Je sortis vite de mon lit pour me préparer. Je mis cette fois-ci mon uniforme avant de sortir. Étrangement, la faim ne me guettait pas, donc au lieu d'aller manger je partis à la bibliothèque. Non, les livres ne m'intéressaient pas, enfin si... je suis allée là-bas pour les livres quelque part, mais ce fût surtout pour ne pas m'ennuyer. Au début, je ne pensais pas à lire. Mais une fois arrivée là-bas les livres ont attirés mes yeux et bientôt ma curiosité. Et non, ce ne fût pas n'importe quel livre que je pris : c'était un livre dont le titre portait le nom d'une fille.
Je partis me placer quelque part et je l'ouvris afin de lire ses pages. Des images y étaient illustrées, de belles images bien colorées, de belles images d'une fille. Cette fille en question était brune, elle était jolie. En fin de compte, je n'avais rien lu : je feuilletais le livre pour en voir les images et rien d'autre. Elle était belle, cette fille, en fait c'est moi qui la trouvais belle :  je ne connais pas l'avis des autres.
Une fois arrivée à la fin du livre je le remis à sa place. J'avais compris l'histoire rien que grâce aux images et c'était totalement satisfaisant. Sauf qu'en me retournant pour chercher un autre livre dans une autre rangée, je me suis cognée contre quelqu'un ou quelque chose. J'espérais que ce fût plus quelque chose que quelqu'un, mais en levant mon regard j'aperçus que ce fut quelqu'un. Je n'ai même pas pris le temps de l'observer que je reculai.

- Me barre pas la route.

Sur ce je contournai l'individu la tête baissée, sans même savoir qui cela pouvait bien être. Au fond je me sentais gênée d'avoir heurter quelqu'un et non quelque chose, mais je n'aime pas me montrer Moi. Je préfère être Elle, au lieu de Moi. Enfin c'est compliqué, j'oublie.


_______________________________________________________________


Dernière édition par Hikori Eien le Mer 4 Déc - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Jeu 28 Nov - 19:36

Alec avait débuté sa journée du mauvais pied. Pour ne pas changer à vrai dire. Sa mauvaise humeur était quasiment constante et un rien suffisait à l'agacer. Ce matin, il avait réussi une nouvelle fois à faire disjoncter l'ampoule de la chambre ainsi que le réveil. Malgré toutes ces années passées à l'orphelinat, il ne maitrisait pas encore totalement son pouvoir, voire pas du tout. Il allait encore se faire enguirlander pour avoir griller la lumière. Mais bon, il commençait à avoir l'habitude même s'il en râlait toujours autant.
Il passa rapidement au self, regardant comme un animal sauvage les autres orphelins. Jamais il ne se mêlait à eux. Il n'aimait pas le contact avec d'autres personnes et de toute façon on osait pas l'approcher de peur de se prendre un coup de jus. Sur ce point, Alec n'avait jamais changé. Il réagissait toujours ainsi quand on l'approchait à moins d'une longueur de bras sans y avoir été invité. Il s'était fait plusieurs fois réprimandé mais il s'en fichait complètement. Après avoir traversé la foule d'orphelins en les toisant, Alec attrapa une pomme et s'en alla, recherchant la paix et la tranquilité.
Et quoi de mieux que la bibliothèque pour ça. L'adolescent ne risquait pas de court-circuiter un livre ou de rencontrer un gamin enquiquineur. Ces derniers n'aimaient pas beaucoup les endroits calmes et littéraires. Normal, ils avaient toujours la bougeotte. Alec entra dans la salle aux immenses étagères... en se prenant le coin de la porte dans le genou au préalable. Il manqua de lâcher la pomme qu'il avait dans la main et de hurler une flopée d'insultes. Un grognement sourd s'échappa juste de sa gorge et il traversa les rangées d'étagères d'un pas furieux, tout en croquant sauvagement dans la pomme.
C'est alors que quelqu'un le heurta de plein fouet. Alec manqua de s'étouffer et toussa violemment. Il entendit la personne lui demander de bouger de là. Le blond releva la tête, le regard furieux. Il vit une jeune fille le dépasser et avancer un peu plus loin. Nan mais elle se prenait pour qui? Miss Monde? Alec la rattrapa et lui lança:

"T'en as de bonnes toi! C'était plutôt à toi de bouger! J'ai failli m'étrangler à cause de ta bêtise!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Jeu 28 Nov - 20:10


Je pensais juste à continuer ma route, mais la personne me rattrapa avant même que je pus m'éloigner. Elle me dit alors qu'elle avait failli s'étrangler, à cause de moi. C'est là que je vis que cette personne était en fait un garçon, un garçon blond aux yeux d'un bleu que j'aime bien.

Je venais de me rendre compte que j'avais faillit l'étouffer, et je remarquai qu'il tenait une pomme. Il aurait pu en avaler une boucher de travers, de ma faute. Je me sentais désolée jusqu'à en baisser la tête. Sauf qu'il me tenait la main, et que je ne veux pas me montrer Moi, mais plutôt Elle, alors je la lui arracha violemment.

-Non mais, qu'est-ce qui te prend ? T'as failli t'étouffer, OK, mais c'est toi qui es passé juste derrière moi alors que je me suis retournée. J'y pouvais quoi, moi ?
J'eus du mal à admettre que je venais encore une fois de me sentir coupable en le niant. C'est une chose en moi qui ne cessera pas, une chose que je ne cherche même pas à fuir. J'ai peur, je suis peureuse et je dois l'avouer. Rien que le monde me fait peur, c'est à en halluciner. Alors je suis Elle, et non moi.

Le garçon avait l'air énervé alors je préférai partir mais à peine je fis un pas que je tombai en arrière, encore sur lui. Si je suis tombée, c'est déjà car je suis maladroite et qu'en marchant j'avais fait un faux pas. Là, je me trouvai deux fois plus idiote que je ne le suis déjà, et je me relevai. Là, je me sentais encore plus gênée et je ne pouvais plus nier : là, je fus aussi vraiment coupable. Et pourtant le Elle est censée ne pas s'excuser, mais le Moi si. Sauf que, cette fois-ci, le Elle devait s'excuser et en devenir le Moi, alors que je ne me permettais pas d'être le Moi. Je finis alors par me décider.

- Dé... Désolée...

Sauf qu'un problème était survenu :  sans le vouloir je ne l'avais pas dit comme il le fallait. Ma voix s'était adoucie et j'avais trop montré mon côté gêné. Je reculai de quelques pas, sans savoir que faire, et une idée vint directement dans ma tête. Mon ton avait changé, et je lui dis fermement:


-Tu vois, là il y a une raison pour laquelle tu peux m'en vouloir.

J'espérai seulement qu'il morde à l'hameçon de ma comédie. Le Elle ment, et le cache bien. Le Moi dit vrai, mais ne sait pas s'il le cache bien. Sauf que là, le Moi a parlé et le Elle a nié. Je ne savais pas si ça allait le faire. Je sentais juste mon cœur battre vite, espérant qu'il ne reconnaisse pas le Moi dans le Elle. Oui c'est compliqué, j'oublie.


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Jeu 28 Nov - 20:52

Alec ne s'attendait pas du tout à ce que la jeune fille aux cheveux blancs aie autant de répondant avec lui. Il en resta d'ailleurs un peu pantois avant de vite se ressaisir. Il n'allait pas se faire marcher sur les pieds ainsi c'était loin d'être dans son tempérament. S'il fallait se montrer méchant et blessant, il le ferait et tant pis si ça ne plaisait pas. De toute façon il ne risquait pas trop de se battre avec une fille, d'une parce que c'était assez rare et de deux parce que le bibliothécaire les mettrait immédiatement dehors. Il répondit sèchement:

"T'es sourde alors! Ou complètement cruche! En tout cas t'aurais eu le temps de me voir ve-"

Alec ne termina pas sa phrase. La fille venait de lui tomber dessus. Il manqua de l'électrocuter par réflexe, mais s'en empêcha à la dernière minute. Le blond recula de quelques pas mais ne tomba pas. Pour une fois. La fille s'éloigna de lui en murmurant des excuses avant de soudain se reprendre. Alec se demanda si elle n'avait pas un problème quelque fois... Puis le ton de nouveau tranchant de la fille raviva la colère de l'adolescent. Qui répliqua sur le vif:

"T'en vouloir? Mais j't'en veux depuis le début ma pauvre! Si ça t'interresse, et j'en doute, j'en veux à tout le monde ici sans exception!"

Il voulut se rapprocher mais son pied se prit dans une latte du plancher qui saillait et s'étala au sol. La maladresse était revenue dirait-on et elle ne lui avait pas manqué. Il se releva d'un bond, les joues rouges de colère mais aussi de gêne. Il dit aussitôt:

" T'as pas intérêt à te payer ma tête ou ça va mal se passer!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Ven 29 Nov - 9:11

Il m'avait répondu. Il m'avait répondu avant même que je ne tombe sur lui, puis il me dit quelque chose d'autre juste après. Le Moi pensait qu'il avait raison, le Elle voulait lui répondre. Bien sûr, j'optai pour le Elle, et au moment où je me retournai en voulant lui répondre il tomba. Il se releva, d'un air énervé, en m'avertissant de ne pas me moquer. Le Elle voulait rire, mais...
- Tu n'as rien ?

Sans le vouloir, le Moi avait parlé avant. C'est que je voyais ses joues rouges et que je venais de remarquer ses pansements. Ses mots furent sortis de ma bouches, comme ça, d'un ton doux et inquiet, par habitude de m'inquiéter pour les autres. C'était étrange mais ce jour-là le Moi sortait facilement, mais au moins je sais pourquoi : car je me laissais faire par moi, alors qu'il ne faut pas. Le Elle devait revenir, et je voulais lui dire que s'il avait quelque chose ce n'aurait plus était marrant, mais le Moi empêcher le Elle de sortir et de parler. Ce jour-là, le Moi était puissant, comme s'il avait confiance en lui, en fait il a tout le temps confiance aux autres, mais... non, c'est trop compliqué, j'oublie.
Je ne savais plus quoi dire après ma deuxième réaction. La première fût encore passée, mais cette deuxième là a montré encore plus ma vraie personnalité, alors qu'il ne fallait surtout pas. Je reculai de quelques pas, la tête rentrée dans mes épaules. Je me sentais rouge, je sentais mon cœur battre en espérant qu'il le prenne comme les autres répliques, mais voilà, ça n'avait pas le ton des autres répliques, et encore moins le même regard. Pourquoi j'avais si peur qu'il découvre la vraie Ei ? Il fallait que je me ressaisisse. Problème : le Moi restait là.
Je restai plantée là sans mots dire. Je pensais qu'une de ses réactions allait changer les choses car me montrer en tant qu'Elle et Moi en même temps, c'est étrangement bête. En fait, je rougissais vraiment, de peur sans doutes. Cette histoire m'a vraiment traumatisé des relations entre les gens. 
J'ordonnais à Elle de sortir, je lui disais de dire un mot, mais le Moi restait. Je retournai alors les talons ne voulant pas rallonger ce temps d'angoisse.
- Ne me prends pas mal. Oublies-moi, c'est tout ce que je te demande.

Sur ce je commençai le pas voulant me diriger dehors. Sur ce changement de Elle et de Moi, je ne voulais surtout pas rester une minute de plus. D'ailleurs, il était énervé tandis que moi, gênée. Je voulus prendre route pour le Jardin histoire de me remettre les idées en place, alors je commençai la marche en frappant ma tête d'une main.


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Ven 29 Nov - 18:19

Voilà qu'elle lui demandait s'il n'avait rien. Bon évidemment il ne s'était pas fait mal mais quand on a sale caractère, tout les malheurs du monde peuvent vous arriver. Même si ce n'est qu'une égratignure. Et Alec était de cette trempe évidemment. Il la toisait, avec son air extrêmement aimable mais toujours aussi rouge. Il n'aimait pas admettre sa maladresse. Et se montrer maladroit face à d'autres personnes le rendait encore plus exécrable.
Il allait encore sortir une sale réplique mais la jeune fille lui lança qu'il devait l'oublier. Le blond retint son souffle un instant, tandis qu'elle s'éloignait, semblant s'en vouloir à elle même pour ce qu'elle disait. Et ce n'était pas la première fois, Alec le remarquait maintenant. Ou tout du moins, il s'en rendait compte.
Malgré lui, il la suivit. Pas qu'il éprouvait de la compassion mais... En fait il ne savait pas vraiment. Il ne se rappelait pas avoir déjà été aussi indulgent avec un orphelin. En général, il s'en fichait complètement, ce n'était pas ses affaires. Alec mit sa réaction sur le compte de l'ennui. Et une fois qu'il serait assez diverti, il allait laisser tomber l'affaire. Sûrement...

"J'peux pas oublier. T'as osé me bousculer quand même!"

Il lui attrapa l'épaule de sa main bandée. Sa dernière blessure. Il avait réussi à mettre sa main en plein dans les rosiers. Comment, même lui ne savait pas trop. Il passait comme ça dans le jardin et sa main à rencontré les épines. L'histoire d'amour impossible ça, la chair et les épines... En plus il s'était encore fait passer un savon à cette occasion.

"C'est pas parce que t'es une fille que je vais être indulgent avec toi!

Sa voix manqua un peu de conviction à ce moment la. Alec était peut être violent, mais il lui restait quelques trucs de ce que ses parents lui avaient apprit il,y a longtemps. À savoir le respect surtout envers les filles. À l'orphelinat, il se contentait de leur faire peur, jamais il ne les frappait. Mais n'étant pas doué avec les mots il risquait d'effrayer vraiment la jeune fille. Mais il ne s'en rendait pas vraiment compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Ven 29 Nov - 18:49

Je me retournai pour prendre un pas lourd et rapide alors que lui, il parlait. Je l'avais bien entendu, mais je faisais mine de ne pas l'entendre. Le Moi risquait de sortir encore une fois, tandis que le Elle aurait pu se rabaisser, encore. Alors je ne voulais pas me retourner, mais il le fit à ma place : d'une main qui attrapa mon épaule je me retournai en sursaut. Je l'avais deviné, dans sa phrase, qu'il ne tenait pas à être méchant. Mais bon... il m'avait fait peur, que comme par défense, je l'avais balayé d'un coup de vent. Me rendant compte que ce fût lui, le Elle voulut rester, mais le Moi courut pour le rejoindre.
- Ah je suis vraiment désolée, je ne cherchais pas à te faire mal... je... Je... Tu m'avais surprise et...
Le Moi sortit encore, le Elle s'enterra. Je ne savais pas ce qui m'étais arrivée, mais c'était vraiment gênant. Je n'avais même pas finie ma phrase que je m'arrêtai de parler. J'étais à genoux, juste à côté de quelqu'un dont j'avais fait du mal. Le Elle est vilaine, mais pas assez brutale, que quand le Elle fait du mal, le Moi sort et pleure. Oui, des larmes d'une fille douce sortirent, celles de la fille totalement différente que celle que je voulus lui faire passer.
En fait, je voulais me lever pour partir en courant. Il devait mal me prendre, avec comment je l'avais répondu, et comment je me comportais avec lui. Devant ce garçon, le Elle et le Moi basculaient à chaque moment où il ne fallait pas que l'un sorte. Je voulais chercher un endroit pour me cacher, mais le laisser là aurait été trop méchant.
- Ne t'en fais pas, c'est de ma faute. Je vais aller ranger le tout et expliquer à la bibliothécaire que c'est moi qui ais causé de désastre. Et toi, tu devrais m'oublier.

A la fin de ces mots je me mis à regarder autour de moi et je vis plusieurs livres au sol. Je me sentais coupable, même s'il m'avait surprit, le Moi sait que ce fût de ma faute, le Elle devait la lui rejeter, sauf que le Elle a été enterré. Non seulement des livres, mais je fus fixé par bien du monde qui passait, et je me sentis prête à être punie. Je leur fis signe de regarder ailleurs, puis je me levai en regardant le garçon. Je voulais qu'il s'en aille, pour que je puisse ranger tout cela, et qu'il puisse éviter de croiser mes larmes que je versais depuis qu'il a été projeté par mon vent... je ne suis qu'une petite fille fragile, au fond.


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Ven 29 Nov - 19:38

Alec n'eut pas le temps de savoir ce qu'il lui arrivait que son dos heurta violemment une étagère. Il se retrouva complètement prostré au sol. Il en avait vu des pires mais là pour le coup, la douleur était vraiment vive. Il arriva quand même à se rendre compte que c'était la première fois qu'il se montrait aimable (du moins un peu) et que c'était également la première fois que quelqu'un utilisait son pouvoir contre lui. La jeune fille s'approcha de lui et Alec vit qu'elle pleurait. Elle s'en voulait. Personne ne s'en voulait d'ordinaire quand il se prenait une râclée par d'autres orphelins. Il faut dire aussi qu'elle n'avait pas l'air de connaitre sa reputation de cherche la bagarre.
Sur le coup et par réflexe, Alec fit crépiter des étincelles entre ses doigts et manqua encore une fois d'essayer de l'électrocuter. Mais il ne le fit pas. Elle avait l'air tellement sincère dans ses excuses que Alec trouva que ça ne valait pas la peine de se battre. Il se releva tout en essayant de paraître bien malgré son dos douloureux. Gardant son masque d'impassibilité, il commença à ramasser les livres tombés. D'ordinaire il ne faisait pas ça. Mais il pensa que c'était sûrement le coup qui ne lui donnait pas les idées claires.

"J'vais t'aider quand même. Et si tu dis encore une fois de t'oublier, je t'électrocute!"

Menace violente, mais Alec n'en avait pas d'autres. Grimaçant à cause de son dos il se baissa pour ramasser quelques livres. En se redressant, il vit que des gamins trop curieux les observaient. À tout les coups, ils allaient dire à tout le monde qu'Alec aidait quelqu'un. Le blond tenait tout de même à sa réputation. Il leur jeta un volume relié qu'il avait entre les mains et hurla, se fichant du silence imposé dans la bibliothèque:

"Dégagez avant que je m'occupe de vous sales morveux!"

Les petits curieux partirent en couinant en voyant le gros livre arriver sur eux. Alec souffla et commença à replacer les livres sur les étagères, sans plus dire un mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Ven 29 Nov - 20:12

Il se releva en disant qu'il voulait bien m'aider puis il ramassa des livres mais étrangement il m'avait menacer de ne pas lui dire de m'oublier. Je ne comprenais pas pourquoi cette menace malgré son aide. Là, ce fut sûr : je ne pouvais plus me montrer Elle devant lui. Il ramassait des livres après le coup qu'il a reçus pour les remettre à leur place. Il avait même hurlé à quelques gamins de partir, à sa manière de parler. Je restai quelques temps étonnée mais je commençai de suite à ramasser les livres après avoir séché mes larmes.
- Si je te dis de m'oublier, c'est car je suis bizarre et que tu ne comprendras sûrement pas mes façons d'agir...

Je fis une pause en rangeant un livre gigantesque et lourd. Je laissai cette fois le Moi parler et je continuai de creuser plus profond pour le Elle. Je me sentais vraiment mal, je me sentais vraiment gênée. Ce garçon était étrangement en train de m'aider alors que je l'avais envoyé valser méchamment. Je ne sais même pas ce qui m'avait prit de laisser le Moi sortir autant, mais bon il fut trop tard.
Je venais de me rendre compte que j’évoquais toutes ces pensées alors que je restais immobile devant le livre. Je me ressaisis vite avant de reprendre parole.
- Tu dois t'en être rendu compte. Alors oublies-moi.
Sur ce coup-ci le Elle fut ressortit après réflexion. J'avais prit en compte sa menace, mais le problème c'est que s'il ne m'oubliait pas ça allait rester gênant. En plus, une histoire entre Elle et Moi, pour laquelle je dois toujours cinq fois plus réfléchir avant chaque mots. Une histoire compliquée qui me fit me poser des questions sur "pourquoi" cet aide du garçon.
- Puisque tout est de ma faute, tu n'es même pas censé ranger les livres toi aussi. C'est peut-être de l'aide mais...
Sur ce je lui retirai le dernier livre qu'il avait dans ses mains avant de le poser moi-même à sa place et de continuer un peu plus loin. La suite, je me demandais comment la dire. J'optai pour le Moi, même si sur ce coup-ci ce fut le Moi et le Elle en même temps. Oui, des moments où les deux interagissent, d'autres où ils s'affrontent. Dans ma tête c'est toujours une bataille, et si il partait j'aurais été moins gênée. Juste que, je voulais en réparer moi-même l'erreur et le laisser tranquille.


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Sam 30 Nov - 16:38


Cette fille était vraiment bornée. Elle insistait toujours autant sur le fait de l'oublier. Et cette fois, elle refusa carrément son aide pour ranger tout le bazar dans la bibliothèque et lui arracha le livre qu'il avait entre les mains. Alec souffla, exaspéré. Pour une fois qu'il faisait des efforts de patience et essayait d'être aimable, on lui disait limite que ça n'en valait pas la peine. Le blond se demanda s'il avait eu raison d'être aussi sympathique avec un autre orphelin, alors qu'il ne l'était jamais d'ordinaire...
Comme Alec ne plaisantait jamais dans ce qu'il disait, il attrapa le bras de la jeune fille et lui envoya une légère décharge électrique. Ce n'était pas de quoi assommer un cheval, mais ça calmait quand même. Puis il lui dit tout en la fixant droit dans les yeux:

"Je t'avais prévenue nan? Alors arrête de dire des trucs comme ça, c'est gonflant à la fin!"

Puis il s'écarta et lui tourna le dos. Il n'allait pas s'en aller, ça non. Il resterait, rien que pour l'embêter et lui montrer qu'il n'oublierait pas comme ça. Alec était têtu et elle allait l'apprendre assez vite. L'adolescent fit quelques pas entre les rangées de livres. En marchant, la douleur dans son dos s'intensifiait, mais il n'en montrait rien. Hors de question d'aller à l'infirmerie pour ça toutefois. D'une ça ne le branchait pas particulièrement et de deux, il allait devoir expliquer ce qui s'était passé et ça il n'en avait pas vraiment envie. Dire qu'il s'était fait envoyer valdinguer par une fille alors qu'il avait la réputation de terroriser les autres orphelins lui apparaissait comme une sorte de disgrâce. Car oui, Alec était tout de même assez fier de ce qu'il était, bien qu'il savait pertinemment que ce qu'il faisait était parfois vraiment méchant. Mais il n'y pouvait rien, c'était dans sa nature.
Il s'arrêta à quelques mètres de la jeune fille et se retourna, les mains dans les poches et l'air à la fois hautain et détaché. Il rajouta pour justifier son geste d'il y a quelques minutes:

"J'te ferais pas de mal, c'est juste que tu m'as vraiment saoulé avec ton histoire d'oublier et comme quoi on comprendrait pas tes problèmes."

Et il ajouta en plus, tout bas pour qu'on ne l'entende pas dire ces mots:

"On a tous des problèmes. Ou on en est soi-même un aussi..."




Pik'Alec, go!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Dim 1 Déc - 9:36

Je continuais à ranger et il m'attrapa le bras avant de m'envoyer une décharge, d'ailleurs je manquai peu de l'envoyer valser encore une fois mais je pus me retenir. Cette décharge n'était pas vraiment forte, mais je me retournai comme même avant de tomber sous son regard. Il me l'avait dit, que c'était énervant le fait que je lui demandais de m'oublier. Je le regardai s'éloigner en réfléchissant, au final le Moi est peut-être énervant aussi. Et je l'avais entendu à un moment donné, me disant qu'il ne me voulait rien, qu'on pourrait me comprendre. De suite ses lèvres bougèrent sans que j'entende le moindre son. Je préférai prendre un livre pour le remettre à sa place.
- Ce n'est pas la première fois qu'on me l'a dit, ça... Ce "comme si on ne comprendrait pas tes problèmes" et je ne cherche pas à dire que tu n'es pas de confiance mais, on me l'a dit tant de fois pour qu'à chaque fois les choses aient empiré. Donc, j'ai peur de faire confiance car je fais trop facilement confiance et je...

Non je m'arrêtai là. je venais de réaliser que j'avais expliquer pourquoi j'étais comme ça alors que justement j'ai dit que je ne voulais pas en parler. Il ne fut plus question de Elle ou Moi à partir de là, il n'y avait que le Moi qui enterrait le Elle encore et toujours plus profond. Je voulais le déterrer mais je voyais le Moi hurler sur le Elle de s'en aller, de partir pour revenir plus tard. Une dispute en moi régnait alors je restai quelques temps en train de prendre et ranger les livres.
Quelques temps plus tard je me repris en voyant que je fus muette quelques temps alors que ma phrase n'était même pas finie ! Je me retournai vers ce garçon en cherchant son regard puis je me relevai en prenant un livre avant de m'incliner... sans même avoir rangé ce livre. Il resta dans mais deux mains, alors que j'étais inclinée. Oh, je sais, je suis débile des fois.
- Excuse-moi je ne suis même pas censée te parler de ça, surtout que je ne sais même pas ce que tu vis...

Je restai plantée là à m'en vouloir encore, comme d'habitude. C'est vrai que j'ai peur de faire confiance puisque je me connais. En gros, c'est comme si j'avais peur de moi même alors j'ai inventé le Elle pour... enfin c'est compliqué, j'oublis.
Alors je reprends, je restai plantée là à m'en vouloir comme à l'habitude car c'est vrai que je ne sais pas si il vivait pire, lui. Je ne suis pas sa conscience, et je n'ai jamais été la conscience de qui que ce soit jusqu'à maintenant, même pas de moi, alors je ne savais pas si il vivait pire. Oui, car j'ai le Moi, et le Elle au fond qui se battent sans arrêts pendant que je suis là à encourager le Elle malgré que je veuille que se soit le Moi qui remporte. Non, malgré tout ça il y a peut-être pire que moi. 


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Lun 2 Déc - 18:24

La jeune fille commença à lui raconter pourquoi elle réagissait comme ça, bien que Alec sentait qu'elle se raccrochait toujours à l'idée de devoir l'oublier. Tout dans son attitude le montrait en fait. Elle n'adoptait pas une attitude très ouverte ou même invitant à la conversation. Pas que l'adolescent en ait quelque chose à faire, il se fichait complètement de l'attitude des gens vu comment il pouvait être méprisant et égoïste, mais pour cette fois, il essayait de faire plus attention aux sentiments des autres. Ça lui paraissait bizarre et inutile, mais il le faisait quand même. D'ordinaire, ça aurait fait longtemps qu'il serait parti, mais là...
Quand elle eut fini de s'excuser de ce qu'elle lui disait, Alec revint sur ses pas en longeant les étagères et regardant par terre. Puis il s'arrêta non loin d'elle et s'adossa à l'une des grandes bibliothèques de la pièce, l'air le plus j'en foutiste possible.

"Plutôt que de déblatérer ton histoire, tu ferais mieux de régler ces soucis en te forçant à te bouger un peu."

Les mots étaient peut-être crus, mais Alec n'avait pour une fois pas de mauvaises intentions cachées derrière. De toute façon, il ne pourrait pas être moins direct. La franchise même méchante, il l'utilisait tout le temps et avec tout le monde. Il reprit sur un ton plus agressif:

"Et au passage mes soucis t'importe peu. Déjà moi même j'en ai rien à cirer alors je vois pas pourquoi ils t'intéresseraient. J'veux juste que t'arrêtes cette crise de confiance parce que franchement ça sert à rien. Tu t'en fous de c'qu'on te dit et tu fonces dans le tas!"

Sur ces derniers mots il expira profondément. Donner des conseils lui arrachait la langue métaphoriquement parlant et l'agaçait, vu que ce n'était pas son tempérament. Il donna un coup de pied dans l'étagère pour évacuer sa frustration,violent et qui laissa un bruit sourd traverser le silence de la bibliothèque. La structure en bois grinça, comme un gémissement de souffrance en réponse au coup de pied d'Alec, et se balança un peu d'avant en arrière. L'adolescent s'attendait à ce que ça lui tombe dessus et au fond, il n'en serait même pas étonné vu que les pires crasses du monde pouvaient lui arriver. Son bras bandé, les bleus sur ses jambes et les quelques pansements en témoignaient. Alec s'éloigna de l'étagère branlante, mains dans les poches et fit un pas en direction de la fille, la fixant de son regard glacé et hautain.

"Ah et juste parce que ça risque d'être saoulant à la longue, tu t'appelles comment? Moi c'est Alec."

Le blond ne savait pas trop à quoi ça lui servirait de savoir un nom et de donner le sien mais il le faisait quand même. Il ne savait lui même pas pourquoi.




Pik'Alec, go!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Hikori Eien
Messages : 60
Date d'inscription : 26/11/2013
Age : 16
Localisation : Quelque part dans ma ville, située quelque part dans mon pays, situé quelque part dans le monde, encore dans l'Univers...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Lun 2 Déc - 19:09

J'étais en train de réfléchir au fond, encore une fois. Une réunion secrète entre le Moi et moi, alors que le Elle était au fond, enterré profondément. On discutait entre nous de s'il fallait parler ou se taire, de s'il fallait répondre ou attendre. Toutes ces questions se faisaient la ronde dans ma tête quand la voix du garçon m'avait ramenée à moi. Il me fit remarquer que je fus restée plantée là comme une image alors que le bazar que j'avais créé n'était pas à la moitié d'être rangé. Je me précipitait directement pour ranger le livre dans mes mains avant d'en reprendre et d'en ranger d'autre. En même temps, il me parlait. C'était une sorte de conseil, en fin je pense que ce fut un conseil.
Je le regardai un moment en réfléchissant, en avouant qu'il avait peut-être raison... en moi je commençais à goudronner le dessus de la tombe de Elle. Sauf qu'un bruit m'avait ramenée sur terre et je remarquai ce mouvement étrange de l'étagère comme si elle allait tomber. Le jeune homme qui était d'ailleurs appuyé dessus s'était écarté avant de me donner son nom. Je mis du temps et j'hésitai beaucoup avant de répondre.
- Je... Je suis Eien.
Je m'approchai de suite vers l'étagère tout en fixant son sommet. Elle bougeait énormément mais son grincement ne me préoccupait plus vraiment : à un moment je me mis encore à réfléchir. Lui qui avait était arrogant au début commençait à être gentil. Et je me demandai aussi, pourquoi à un moment de sa phrase il m'avait dit que ses problèmes ne m'importeraient peu. Je me tournai alors vers lui, un léger sourire sur le visage.
- Et... on ne se connait peut-être pas vraiment mais, tes conseils vont sûrement m'être utiles. D'ailleurs... tes problèmes ne m'importent peut-être peu mais si tu veux tu peux en parler. Ça fait souvent du bien...

Même si c'est ma mère qui le disait, je le lui dis de même. C'est peut-être étrange de dire ça à quelqu'un qu'on ne connait pas, mais bon... il m'avait bien dit quelque chose de bien. Il m'avait en quelques sortes aidé, ou essayé d'aider, ce fut gentil et aimable de sa part.
Soudain, alors que je me penchai pour prendre un autre livre, l'étagère finit par se décider et tomba. Pas dans n'importe quel sens, non, vers nous : j'entendis son grincement s'amplifier et quand je levai la tête ce fut directement pour la rabaisser et crier à Alec attention, même s'il devait l'avoir entendu lui aussi. Ma tête protégée des deux mains de suite, je sentis un poids énorme se poser violemment sur moi, et ensuite ce fut le noir.


_______________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Yellow Boy
Alec Queen
Messages : 143
Date d'inscription : 03/09/2012
Age : 21
Localisation : Kek'part...

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   Mer 4 Déc - 14:37

Eien qu'elle s'appelait... Alec trouvait ce nom un peu bizarre, mais il faut dire qu'en même temps, le mix des cultures au seins de l'orphelinat était prononcé. Lui-même était britannique donc peut être que la jeune fille trouvait elle aussi son nom bizarre. Mais bon, ce n'était pas une question très importante et l'adolescent l'écarta très vite de son esprit. D'autant plus que Eien venait de lui dire qu'il pouvait parler de ses soucis. Rien que cette phrase le remit en pétard et il commença à s'énerver. Il faut dire que Alec n'était pas du genre à se confier. C'était une tare pour lui, une manière d'exposer ses faiblesses. Et c'était ce qu'il voulait justement éviter. Il voulait avoir l'air fort. Non. Etre fort tout court. Etre violent lui servait à cacher ses faiblesses et c'était devenu une part de sa personnalité dont il ne pouvait se débarrasser.

"J'ai pas de comptes à te rendre sur ma vie! Personne n'a besoin de savoir, point barre!"

C'est à ce moment qu'Alec se rendit compte que l'étagère penchait dangereusement en grinçant. Et évidemment, elle finit par leur tomber dessus. L'adolescent entendit Eien lui crier de faire attention, un peu tard. Des centaines de livres plus une structure en bois assez lourde vous tombant au coin du nez, c'est loin de faire du bien. Alec crut s'évanouir un instant, le souffle coupé. Quand il revint à lui, il vit le bibliothécaire en train d'essayer de relever le meuble pour qu'ils puissent sortir de là tout les deux.
Le blond vit alors que Eien était totalement inconsciente. Il tenta d'aider l'adulte en soulevant l'étagère à la force de son dos. Ce fut juste assez pour qu'il puisse se glisser hors de là et qu'il puisse tirer Eien de dessous l'étagère. Sûrement à cause du choc, il avait l'impression d'être dans un rêve. Tout paraissait irréel, même la voix du bibliothécaire qui leur disait d'aller vite à l'infirmerie s'il s'en sentait capable.
Malgré tout, comme un automatisme ou comme s'il n'était plus aux commandes de son corps, Alec se releva en titubant et en portant Eien sur son dos. On lui demanda si ça irait pour aller jusque l'infirmerie et il hocha faiblement la tête avant de partir de la bibliothèque d'un pas las et lent.


[Voilà fin de cette partie, je poste la suite à l'infirmerie! ^^]




Pik'Alec, go!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les Ânes Batès [ Finit ! ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Ânes Batès [ Finit ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Tout finit par se savoir [pv Preston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orphelinat Kitaisuru :: 
Orphelinat
 :: La bibliothèque
-